Collège Gaston Doumargues


-
︎LAUREAT - 40 under 40 2018
︎LAUREAT - Zoom sur les petits projets en Région Occitanie / Maison de l'Architecture 2017

-

Programme  Réhabilitation de l’espace récréatif du Collèges Gaston Doumergues à Sommières

Maître d’ouvrage  Conseil Général du Gard

Surface  5000 m² ext. 480 m² préau

Budget 480 000 € HT

Architectes  NAS architecture

Mission  Complète + OPC

Consultants  Delorme, Logibat, C.Grillet

Année  2014 – 2017

L’intervention se veut simple et lisible : deux bandes parallèles forment le sol et la toiture qui suivent les variations du sol depuis le parvis d’entrée jusqu’à l’étage.


Le Collège Gaston Doumergue se situe sur la commune de Sommières, à proximité du centre historique. Construit en 1990 sur un ancien terrain vague, il est principalement bâti à l’aide de préfabriqués béton et possède des excroissances en métal.

L’intervention se concentre sur la création d’un lien couvert, en remplacement de la passerelle existante, qui assure la liaison entre la nouvelle entrée du Collège et
l’accès à l’étage.

L’objectif à été de créer une nouvelle identité qui vient accompagner les élèves depuis le portail le long d’une bande active qui se plie aux différents programmes et situations. L’intervention se veut sobre et tente de conserver la mémoire de l’équipement démoli en réinterprétant la structure métallique tout en renforçant la porosité entre les deux cours. Le préau vient se glisser entre les volumes existants du Collège et conserve cette épaisseur pour marquer l’accueil des élèves. D’un geste, qui semble radical en plan, se développe une sensibilité en sousface; la structure possède également un rôle de cadrage envers le site existant suivant une nouvelle trame constructive. Cette forme est une résultante pure des contraintes du site et des demandes du Maître d’Ouvrage. Le projet va à l’essentiel en combinant parvis d’entrée protégé, espace d’accueil, préau, circulation verticale et plateforme d’accès à l’étage

Les plaques d’acier galvanisées fabriquent de nombreux reflets accompagnants le
parcours de chacun au rythme de la journée. Les poteaux en béton changent d’échelle
lorsque la couverture se soulève, ajoutant à la nouvelle monumentalité du lieu.
La géometrie du projet crée des situations atypiques suivant les heures de la journée, tantôt support d’un flux soutenu lors des sorties de cours, tantôt monumental lorsque parcouru seul. La gestion des flux donne ainsi une nouvelle fonction au projet tout en requalifiant sa perception globale.